pensez-y à 2 fois

Pensez-y à 2 fois

Une vielle légende indienne raconte qu’un brave trouva un jour un
oeuf d’aigle et le déposa dans le nid d’une « poule de prairie ».
L’aiglon vit le jour au milieu d’une portée de poussins de prairie
et grandit avec eux.

Toute sa vie l’aigle fit ce qu’une poule de prairie fait
normalement. Il chercha dans la terre des insectes et de la
nourriture. Il caqueta de la même façon qu’une poule de prairie.
Et lorsqu’il volait, c’était dans un nuage de plumes et sur
quelques mètres à peine.

Après tout, c’est ainsi que les poules de prairie sont censées
voler.

Les années passèrent. Et l’aigle devint très vieux. Un jour,
il vit un oiseau magnifique planer dans un ciel sans nuage.
S’élevant avec grâce, il profitait des courants ascendants,
faisant à peine bouger ses magnifiques ailes dorées.

« Quel oiseau splendide ! » dit notre aigle à ses voisins.
« Qu’est-ce que c’est ? »

« C’est un Aigle, le roi des oiseaux, » cacqueta sa voisine.
« Mais il ne sert à rien d’y penser à deux fois. Tu ne sera jamais
un aigle. »

Ainsi l’aigle n’y pensa jamais à deux fois.

Il mourut en pensant qu’il était une poule de prairie.

Vous est-il arrivé de penser, que vous étiez une poule
de prairie ?

Pensez-y à deux fois…

Avec mes sentiments amicaux,

Le petit garçon et les ballons‏

Un petit noir regarde un marchand de ballons dans la rue. Ses yeux
brillent. Il y a des ballons de toutes les couleurs, rouges, bleus,
blancs, noirs, jaunes…

Le vieux monsieur qui vend les ballons voit le garçon qui
hésite, puis prend son courage à deux mains et s’approche de lui.

« Dis Monsieur, est-ce que les ballons noirs volent aussi haut
que les autres ? »

Le vieux Monsieur a presque la larme à l’oeil. Il prend le garçon
dans les bras, l’installe sur un muret et lui dit :

« Regarde »

Il lâche tous ses ballons qui s’envolent en grappe et montent,
montent, montent dans le ciel jusqu’à disparaître tous tellement
ils sont hauts.

« Tu as vu ? »

« Oui »

« Est-ce que les ballons noirs sont montés aussi haut que les
autres ? »

« Oui Monsieur »

« Tu vois, mon garçon, les ballons, c’est comme les hommes.
L’important ce n’est pas leur couleur, ce n’est pas l’extérieur.
Non, l’important, c’est CE QU’IL Y A EN EUX. C’est ce qu’il y a
en toi qui fera toute la différence dans ta vie. »

18 juin

Mérite

Cette vie humaine, si difficile à obtenir et si facile à perdre, exige certaines conditions. Quelques-unes proviennent d’actions certueuses accomplies dans une vie antérieur, qui n’ont pas été des actes bienveillants isolés et superficiels,mais des actions vertueuses fréquentes et répétées. Nous devons commencer dès maintenant – pas demain, maintenant – à développer notre mérite. La plus infime manifestation de fierté, d’animosité, d’égoisme – sensations que nous connaissons tous et qui nous envahissent à tout moment – détruit le mérite. par conséquent, il est fort peu probable que le mérite du passé, au travers duquel nous avons accédé à cette vie, reste intact. Nous devons le renouveler et le développer sans penser au « capital » que nous croyons avoir acquis.

18 Juin

Reconnaître ses besoins

Ce sont les besoins cachés, non reconnus, qui te font paraître indigent. Ils ne surgissent pas directement, mais sont exprimer indirectement ou télépathiquement. Les autres personnes les ressentent et s’éloignent car, intuitivement, elles savent n’avoir aucun impact tant que tu n’auras pas admis ton besoin d’aide. Paradoxalement, tu deviens en réalité plus fort quand tu reconnais et admets tes besoins et demandes directement de l’aide. Les gens te donnetn ainsi plus facilement et tu te sens de mieux en mieux.

Je reconnais et j’exprime mes besoins.

17 juin

Ecoute

C’est par l’écoute que votre esprit atteindra la foi et le dévouement, que vous deviendrez capable d’entretenir la joie et d’atteindre l’équilibre. C’est à travers l’écoute que vous développez la sagesse et repoussez l’ignorance. Par conséquen, cela vaut la peine de s’impliquer dans l’écoute, même si cela doit vous couter la vie. L’écoute est comme une torche qui chasse l’obscurité de l’ignorance. Et si vous êtes capable d’enrichir en permanence votre mental par l’écoute, personne ne pourra vous voler cette richesse. C’est la richesse suprême.

17 Juin

Affronter son inconscience

Aucune personne n’est encore complétement illuminée. Ainsi, quand tu prends le risque de t’exprimer plus librement et plus honnêtement, certains propos pourront praître bruts, déformés, cocasses ou inconsidérés. Quand tu apprends à agir selon tes sentiments intérieurs, tous les blocages accumulés par le passé jaillissent à ta conscience et se trouvent libérés. Lors de ce processus, tu dois être prêt à affronter ton manque de conscience, sans le condamner mais avec compassion. De cette manière, tu peux te délivrer des faux-semblants et devenir un être plus conscient.

J’accepte et j’exprime ce que je ressens.

16 juin

Humanité

Indépendamment de la race, de la croyance, de l’idéologie, de l’appartenance à un bloc politique (Est ou Ouest) ou à une région économique (Nord et Sud), l’aspect essentiel et le plus omportant chez tous les peuples réside dans leur humanité partagée – le fait que chaque individu, est un être humain. Cette humanité partagée, ajoutée à l’aspiration également partagée d’atteindre le bonheur et d’éliminer la souffrance, de même que le droit fondamental de les provoquer, sont d’une importance capitale.