Conscience non-ordinaire de la Mort

MORT
La conscience de la mort que nous devons entretenir n’est pas une conscience ordinaire, la peur nous rendant incapable d’être séparé de ceux que l’on aime et de nos possessions.  Nous devons plutôt apprendre à craindre de mourir sans avoir mis fin aux causes qui conduisent à la renaissance dans les formes d’existence les plus inférieures, et sans avoir accumulé les causes et les conditions nécessaires pour une renaissance favorable.  Si nous n’accomplissons pas ces deux buts, alors, au moment de la mort, nous serons submergés par la peur et le remords.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s