Si nous voulons « bien » mourir, nous devons apprendre à « bien » vivre

MORT
Nous avons peur de mourir parce que nous ne connaissons ni le jour ni l’heure, parce que la mort peut nous surprendre à tout moment.  Parce que nous craignons ce qui vient après la mort, nous avons peur de nous retrouver dans un lieu inconnu et désagréable, submergé d’inquiétude.  Si nous voulons « bien » mourir, nous devons apprendre à « bien » vivre.  L’expérience de mort est extrêmement importante, parce que notre état d’esprit à ce moment précis peut décider de la qualité de notre renaissance future.  Nous pouvons même, au moment de mourir, accomplir un effort particulier.  A ce moment-là, la méditation peut atteindre un sommet inégalé, comme le montre la conservation du corps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s