Zen le 30 Avril

Un empereur voulait choisir comme Premier ministre le plus sage des sujets. Après des semaines d’épreuves, il ne resta plus que trois concurrents. L’empereur leur dit: “Voici l’ultime épreuve. Vous serez enfermés dans une pièce sans fenêtres. La porte sera munie d’une serrure extrêmement compliquée. Le premier qui réussira à sortir sera l’élu.” Deux postulants, renommés pour leur grande science, se plongèrent aussitôt dans des calculs ardus, alignant colonnes de chiffres et schémas complexes. De temps en temps, ils se levaient, examinaient la serrure et retournaient à leurs travaux. Pendant ce temps, le troisième, assis sur une chaise, méditait. Tout à coup, il se leva, se dirigea vers la porte, tourna la poignée, ouvrit la porte et s’en alla.

Conte chinois

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s