Chercher l’enfant blessé

Chercher l’enfant blessé

Si tu as éprouvé et exprimé de nombreuses colères dans ta vie, tu peux maintenant chercher la blessure sous-jacente et exprimer les sentiments correspondants. Tu n’as plus besoin d’utiliser la colère comme mécanisme de défense pour éviter d’être vulnérable. Afin de guérir ta colère, contacte l’enfant blessé en toi. Apprends à aimer, à nourrir et à protéger ce petit enfant.

Ma vulnérabilité ne présente aucun danger.

coucou

J’aime la vie, car elle m’a offert quelques choses que personnes n’aurait pus m’offrir. La perception des gens mais l’amour rend aveugle hi hi hi mais j’aime ça à vrai dire

Je suis moi depuis longtemps et je resterai moi quoi qu’il arrive.

J’aurai encore sans doute des enfants, je viverai heureux ect ect……

 

donc merci à la vie

 

Moi

Espérer le meilleur tout en étant prèt pour le pire

Mort

La mort est certaine, mais le moment où elle va frapper est incertain. Si nous acceptons réellement de faire face aux choses telles qu’elles sont, nous ne savons pas ce qui viendra en premier: un nouveau matin ou la mort.

Nous ne pouvons pas être entièrement sûrs que les vieillards vont mourir les premiers et que les jeunes vont leur survivre. L’attitude la plus réaliste que nous puissions adopter consiste à espérer le meilleur tout en étant prèt pour le pire.

Apprendre à s’affirmer

Apprendre à s’affirmer

En apprenant à t’affirmer, tu transformes ta colère en un pouvoir personnel. Apprends à demander ce que tu veux et à agir selon tes désirs sans subir d’influence extérieure. Quand tu cesses de gaspiller ton énergie pour les autres, tu n’éprouves plus la même colère. Au contraire, tu te sens clair, fort et honnête.

Aujourd’hui, je dis ce que j’ai à dire, je fais ce que je veux.

La « vérité ultime »

Vérité

La vérité « conventionnelle » englobe tout phénomène qui ne peut pas conserver son identité après désintégration.

Si même après avoir été séparé mentalement en plusieurs parties ou désagrégé physiquement, le phénomène peut maintenir son identité, alors on parle de « vérité ultime »

Exprimer sa colère en toute sécurité

Exprimer sa colère en toute sécurité

La colère effraie souvent beaucoup les gens. Ils ont l’impression qu’elle provoquera des agissements nuisibles. Si tu éprouves cette crainte, crée un cadre sécurisant et tranquille où tu peux exprimer ta colère, seul ou en compagnie d’un thérapeute de confiance ou d’un ami. Autoise-toi à parler avec colère, à crier, à taper sur des oreillers, quel que soit ton état. Cela fait, tu auras déchargé une partie de ta peine, et tu pourras regarder au-delà de la colère et trouver comment tu dois prendre plus grand soin de ta personne. Comme toute émotion, la colère constitue un outil utile, t’apprenant qui tu es et comment tu te sens.

Maintenant, je crée des manières et des lieux sécurisants pour exprimer ma colère.

Zen le W-E du 16 et 17 Mai

Peut-être avez-vous eu envie d’acheter des “cannes chinoises”, ces bâtons jaune-vert surmonté par des resettes de feuilles qui sont devenus à la mode ces dernières années. On les prend généralement pour des minibambous, mais ce sont en fait des Dracaena sanderiana, qui ne sont pas de la même famille que les bambous d’appartement.Pour les entretenir correctement, lorsque vous renouvelez leur eau, ajoutez toujours de l’eau pure, à température ambiante pour éviter les chocs thermiques. Ajoutez aussi un peu d’engrais liquide riche en azote. Elles craignent aussi les températures trop fraîches et le manque de lumière. Muni de ces conseils, n’hésitez pas: selon la tradition, les cannes chinoises apportent harmonie, chance et prospérité.

Il n’y a rien qui puisse saper l’existence

Esprit

De même que l’on dit que l’esprit n’a pas de commencement, il est aussi réputé pour ne pas avoir de fin, car il n’y a rien qui puisse saper l’existence fondamentale de notre aptitude à la connaissance et à l’expérience. Certains états d’esprit, tels que les expériences sensorielles, dépendent de notre corps physique, et ceux-ci peuvent atteindre une fin lorsque leur support physique cesse d’exister, autrement dit au moment de la mort.

La maîtrise de sa vie

La maîtrise de sa vie

Quand tu te sens en colère, prends les dispositions nécessaires pour te préserver, exprimer tes besoins ou établir tes limites. Ne t’attarde pas trop sur les problèmes extérieurs. Reconnais plutôt que c’est la perte de ton pouvoir qui a causé ta colère. Quand tu es davantage en contact avec ton pouvoir et l’exprimes sans détours et avec assurance, tu ne ressens plus ni ton impuissance ni ta colère. Au contraire, tu acceptes la maîtrise de ta vie.

Je suis le maître de ma vie.