Zen le 4 Juin

Histoire zen

Un jour, des personnes riches et bien en vue convièrent le grand maître zen Ikkyû à un banquet. Ikkyû s’y rendit en haillons. Ne voyant qu’un vieillard mal habillé, son hôte lui ferma la porte au nez. Rentré chez lui, Ikkyû passa sa robe de cérémonie toute brocardée et revint frapper à la porte des hôtes. Il fut alors reçu dans la salle de banquet avec tous les honneurs. Au lieu de s’asseoir à la place qui lui était attribuée, il enleva sa robe et la déposa sur le coussin. « J’imagine que c’est la robe que vous avez invitée… Vous me la ramènerez quand vous aurez fini. » A ces mots, il s’en alla.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s