Qui veut changer trouvera toujours une bonne raison de changer….

Comme le dit cette citation ci-dessus (d’Audé Maurois),

Si pour le commun des mortels, il ne paraît pas évident de changer, les motivations qui nous poussent au changement sont quant à elles plus limpides. En général, on veut changer pour aller mieux, améliorer sa vie de tout les jours ou son rapport aux autres. Il existe donc une aspiration naturelle et positive u changement, même si les difficultés du quotidien et les épreuves peuvent entraîner certaines persones à changer négativement, à se tourner vers la rancune, ou l’aigreur. Avec l’aide des théoriciens du changement, faisons la lumière sur cette demande intèrieurs.

C’est un dicton oriental qui affirme « La vie est un changement permanent t la seule chose qui ne change pas , c’est que tout change tout le temps ! ».

Donc, dans cette logique, on peut passer des années à ne rien vouloir changer dans sa vie, et puis, tout un coup, vouloir tout bouleverser. D’ailleur, ne dit-on pas que « seul les imbéciles ne change pas d’avis » ?

 

Pourquoi l’être humain veut-il changer le monde, les autres ou lui-même ?

Concrétement, il s’agit d’une appropriation, qui est à la fois constitutive de l’intériorité. Il y a bien constitution dès lors que l’appropriation à pour but de pouvoir se reconnaître dans ce qui est originellement absolument étranger. Ainsi donc, en le changeant, nous faisons être l monde à notre image. Ce que nous changeons de lui, c’est justement tout ce quinous échappe, ce qui nous est étranger. Nous voulons donc changer le monde pour nous constituer en sujet dans le monde, c’est-à-dire e quelque sorte nous y intégrer.

Changer pour être soi-même (Introduction)

Selon Fun-Chang, « une partie importante de la sagess et de la connaissance consiste à ne plus vouloir transformer les gens en ce qu’ils ne sont pas, mais à accepter  ce qu’ils sont, à comprendre leur expérience de vie ».

Le problème en effet, c’est que nous passons plus de temps dans notre vie à vouloir changer les autres, plutôt qu’à travailler sur nous-mêmes.

Et si la vrai sagesse c’était tout simplement de changer pour apprendre à être soi-même, redécouvrir à l’intime de l’intime cette petite voix intérieure qui nus guide vers une vie meilleure et pleine de sens ?

Fun-Chang dit : « La plupart des gens passent leur vie en cherchant toujours quelque chose d’autre, ils traversent l’existence persuadés que leur objectif est fort lointain alors qu’autour d’eux se trouve tout ce dont ils ont besoin pour atteindre leur but. »

Nous allons maintenant développer ce sujet dans cette nouvelle catégorie….

Junior1975