La foi vient plus tard

Bonheur

Pour mener une vie heureuse et pleine de sens, l’intélligence humaine, l’altruisme, l’attention portée à l’autrui, devraient être utilisés de manière constructive; L’amour, la compassion et le pardon sont inhérents à la nature humaine; la foi vient plus tard. Avec la foi, on peut mener une vie heureuse et prospère, mais c’est impossible si on ne se soucie pas des autres, si on refuse de s’engager ou d’assumer ses résponsabilités.

La « vérité ultime »

Vérité

La vérité « conventionnelle » englobe tout phénomène qui ne peut pas conserver son identité après désintégration.

Si même après avoir été séparé mentalement en plusieurs parties ou désagrégé physiquement, le phénomène peut maintenir son identité, alors on parle de « vérité ultime »

En harmonie dans la loi de l’existence

Harmonie

A simplement regarder les insectes, les fourmis, les abeilles, tous ces animaux innocents, j’éprouve très souvent une forme de respect pour eux. Pourquoi? Parce qu’ils n’ont aucune religion, aucune constitution, aucune police, rien.

Mais ils vivent en harmonie dans la loi de l’existence, la loi de la nature.

Don et partage …

Don

Le simple fait de donner ne constitue pas une pratique de générosité, et certains critères doivent être respectés. Il ne faut jamais déprécier la personne qui sollicite votre aide. Il convient au contraire de voir en elle un professeur qui vous offre la possibilité de développer votre générosité.

Deux aspects de l’altruisme

Altruisme

Il existe deux aspects de l’altruisme. Le premier est la condition qui produit l’altruisme, qui implique la compassion et l’aspiration que chacun doit cultiver pour assurer le bien-être de tous les êtres sensibles. Cela conduit au deuxième aspect, qui est le souhait d’atteindre l’illumunation. C’est pour bénéficier à tous les êtres que ce souhait devrait peu à peu s’éveiller en nous.

Spiritualité

Spiritualité

Il y a deux niveaux de spiritualité: la spiritualité sans foi religieuse et la spiritualité avec foi religieuse. La première catégorie est très importante, parce que la plupart des gens, bien qu’ils naissent dans une religion ou une autre, ne se préoccupent pas de religion dans leur vie quotidienne. Ils sont plus intéressés par l’argent ou le confort matériel. Dans ce sens, la majorité des hommes dans le monde actuel sont non-croyants.

Quelques-uns des problèmes que nous devons affronter aujourd’hui sont essentiellement produits par l’homme ou notre propre création; de ce point de vue, il semble que quelque chose « manque » dans notre façon de penser ou de percevoir. En définitive, sans que ce soit volontaire mais plutôt en raison d’un manque de prévoyance et de l’insouciance, nous laissons certains problèmes prendre des proportions exagérées et les conséquences peuvent être terribles. Une spiritualité qui s’affranchit de foi religieuse me paraît à la fois importante et uile. Il est faux de penser que les concepts d’amour, de compassion et de pardon sont des sujets purement religieux. Seule notre étroitesse d’esprit peut nous faire croire que ces questions morales sont réservées aux personnes croyantes.