Le désir d’apporter le bien-être

Le désir d’apporter le bien-être aux autres peut, bien-sûr, signifier les soulager de leurs douleurs et de leurs souffrances physiques immédiates,mais cela va plus loin. C’est aussi aider les autres à atteindre la libération. Nous devons pour cela commencer par une compréhension exacte de la « libération ». Elle est liée à la compréhesion du vide, parce que le nirvana tel que les enseignements bouddhistes le définissent doit être compris en tant que vide. Ainsi, d’aprés le bouddhisme, sans compréhension du vide il n’est pas réellement possible de comprendre ce qu’est la vraie libération : et sans cela, l’aspiration à atteindre la libération ne pourra jamais s’accomplir.

Publicités

Qu’est ce le nirvana ?

Qu’est ce le nirvana, cet état de paix ? Quand bien même nous ne souhaitons pas souffrir, nous en faisons l’expérience parce que nos esprits sont sous l’emprise d’émotions aliénantes. En raison de cette indiscipline, nous accumulons les actions négatives. l’indiscipline de l’esprit est donc la cause de la souffrance. Si l’on peut éliminer les causes donnant naissance aux émotions pertubatrices, on atteindra la cessation de la souffrance, cet état de bonheur authentique et durable appelé nirvana ou libération.