Niveau de mérite

Par suite d’une petite accumulation de mérite, nous avons déjà obtenu une précieuse vie humaine. Tout le mérite restant se tradiura, dans cette vie, par un certain degré de prospérité. Donc, comme le petit capital dont nous disposons est voué à être dépensé, nous devons dès maintenant économies sans en accumuler de nouvelles. Si nous épuisons notre capital de mérite, alors, tôt ou tard, nous serons plongés dans une vie faite de souffrance et de malheur.