La paix existe déjà en nous

MEDITATION
Une des choses que la méditation nous enseigne lorsque nous descendons progressivement en nous-mêmes, c’est que la paix existe déjà en nous.  Nous éprouvons tous un profond désir pour elle, même si elle est souvent cachée, masquée, contrecarrée.  Si l’on examine soigneusement la nature humaine, on constate qu’elle est par essence bonne, bien disposée, serviable.  Et il me semble que, de nos jours, l’esprit d’harmonie augmente, que notre désir de vivre ensemble en paix devient de plus en plus fort.
Publicités

Sensation de proximité

« NON-VIOLENCE »
« Ahimsa, ou la non-violence, est une idée puissante qui a fait le tour du monde grâce au Mahatma Gandhi.  La non-violence est positive, chargée.  La véritable expression de la non-violence est la compassion.  Certaines personnes considèrent la compassion comme une réponse émotive et passive, non comme un stimulant concret pour l’action.  Expérimenter la véritable compassion consiste à développer une sensation de proximité avec les autres, combinée à un sentiment de responsabilité pour leur bien-être. »
Du Dalaï-Lama

L’art de l’esprit

« ESPRIT »
« Entraîner son esprit est un art.  La vie elle-même est un art.  Je ne m’intéresse pas à l’aspect physique de cet art.  Je médite simplement et j’entraîne mon esprit.  Et, du point de vue de l’apparence externe, la nature dans sa forme primitive est elle aussi un art. »
Du Dalaï-Lama

Pourquoi? … Le karma est directement lié à cette question.

« KARMA »
« Si l’évolution de l’espèce humaine est une question d’environnement et de modification des gènes, des chromosomes, etc., alors il n’y a pas du tout de place pour le karma.  Il ne serait tout simplement pas pris en compte par leurs composants physiques.  Cependant, les cellules évoluent jusqu’à devenir de plus en plus complexes et atteindre plus tard le stade d’êtres humains.  Il y a beaucoup d’options, quelque soixante-dix trillions, pour qu’un humain puisse se développer à partir des gènes parentaux.  Et encore, lorsqu’une de ces options est retenue, la question reste posée : pourquoi ?  Le karma est directement lié à cette question. »
Du Dalaï-Lama

L’impermanence de toute chose

« IMPERMANENCE »
« Dès l’instant où ils viennent à l’existence, tous les phénomènes conditionnés sont éphémères par nature et ne perdurent pas même un moment.  Cette fugacité résulte de la cause elle-même, sans implication d’aucun autre facteur.  Tout ce qui est composé de parties ou déterminé par des causes et conditions est impermanent et passager.  Rien ne demeure pour l’éternité, tout se désintègre continuellement.  Cette manière d’impermanence subtile est confirmée par les recherches scientifiques. »
Du Dalaï-Lama

Libération par la compréhension du vide.

« Libération »:
« Le désir d’apporter le bien-être aux autres peut, bien sûr, signifier les soulager de leurs douleurs et de leurs souffrances physiques immédiates, mais cela va plus loin. c’est aussi aider les autres à atteindre la libération. Nous devons pour cela commencer par une compréhension du vide, parce que le nirvana tel que les enseignements bouddhistes le définissent doit être compris en tant que vide. Ainsi, d’après le bouddhisme, sans compréhension du vide il n’est pas réellement possible de comprendre ce qu’est la vraie libération: et sans cela, l’aspiration à atteindre la libération ne pourra jamais s’accomplir. »

Le Dalaï-Lama