24 Décembre

L’esprit du don

Ce matin, pendant quelques minutes, refléchis à la manière dont tu te donnes au monde. Souvent, tu es happé par la frénésie d’acheter et de donner des choses.

Examine comment, tout au long de l’année, tu offre ton estime, ton amitié, ton énergie, ton temps, ton amour et ton affection, tes compétences et tes talents particuliers. Félicite-toi d’avoir enrichi la vie des autres. Passe un certain temps à t’aimer, toi, lumière généreuse.

Je me félicite pour tout ce que je donne.

23 Décembre

La passion de vivre

Quand tu accordes ta confiance à l’énergie universelle en toi et que tu la suis, elle t’indique, pour toute situation donnée, l’action appropriée. Elle t’incite à la prise de parole ou silence; elle te suggère de bouger, de danser ou être calme; elle te pousse à chanter, crier, pleurer ou méditer. Dans les interactions avec les autres, elle attise la discussion, elle inspire l’étreinte, elle propose de s’asseoir ensemble tranquillement. La passion de vivre se manifeste dans tout ce vécu, et l’épanouissement s’accomplit lorsque tu exprimes et suis naturellement cette énergie, comme tu la ressens réellement.

Lorsque j’exprime mon énergie et la suis, je me sens vivre passionnément .

22 Décembre

Accomplir ma transformation et celle du monde

Installe-toi confortablement. Détends ton corps et ton esprit. Contacte la source de ton énergie. A partir de là, projette-toi dans l’avenir, dans un mois, dans six mois ou dans plusieurs années. Imagine être exactement comme tu le souhaites. Tout d’abord, sois réceptif à tes émotions et à tes sentiments spirituels. Comme tu as confiance en ton intuition, des miracles se déroulent autour de toi. Vois ton corps. Maintenant il calque parfaitement ton esprit, plein de vie et d’énergie. Observe la manière de te vêtir. Imagine t’habiller exactement comme tu le désires. A quoi ressemble ta maison ? Tu as trouvé un emploi idéal et des débouchés créatifs. Tu fais ce que tu aimes le plus et tu reçois beaucoup d’argent. Maintenant, tes relations sont vivantes, passionnantes et créatrices. A présent, regarde le monde extérieur et imagine-le tel un miroir de ta transformation intérieure.

La planète reflète ma propre transformation.

21 Décembre

Fais ce que tu aimes

Quand tu te fies à on intuition, obéis à ton coeur, suis l’énergie où elle te mène et fais ce que tu désires vraiment; tu verras que tes actions se repercutent positivement en changeant le monde. Par beaucoup, cela signifiera une activité politique et sociale directe. Ton énergie et ta vitalité, plus que tes paroles et tes actes, influenceront ton entourage.

Maintenant, je fais ce que j’aime

20 Décembre

Nous sommes tous des cocréateurs

Ne culpabilisons pas, ni ne prenons sur nos épaules les probèmes du monde. Personne n’est vraiment responsable de la vie des autres. Tous ensemble, nous créons ce monde, agissant dans les limites de notre savoir. Nous sommes ici des apprentis. Au lieu de nous  reprocher nos imperfection, tirons-en les enseignements.

Nous pouvons adopter une attitude responsable en disant : « je souhaite apprendre à me fier à ma vérité intérieure et à la suivre;  je sais qu’en agissant ainsi mes souffrances et mes peurs intérieures se libéreront, et quepar conséquent j’aiderai le monde à se débarasser des siennes. J’accepte tel que e suis. »

En trouvant ma propre guérison, je partcipe à celle du monde.

19 Décembre

L’éclat de la lumière dans l’obscurité

Quand individuellement, tu es prêt à reconnaître toute forme de violence, de misère et de désiquilibre en toi et y remédier, tu commences à débarrasser le monde de ces problèmes.

La guérison voit jouir, sur un plan personnel ou planétaire, uniquement quand tes sentiments ne sont ni cachés ni dénigrés. Pour s’éffacer, tes croyances, tes sentiments et tes schémas émotionnels doivet s’éclairer à la lumière de la conscience. Quand la lumière brille dans les ténèbres, l’obscurité se dissipe.

J’accepte et j’englobe les ténèbres et la lumière en moi.

18 Décembre

A la recherche du message intérieur

Dans la démarche visant à la création d’un monde  meilleur, je constate que les gens s ‘appuient fréquemment surs leurs propres « bonnes idées », au lieu d’écouter l’univers en eux. Leurs souffrances, leurs peurs et leurs sentiments de culpabilité motivent souvent  leur désir d e »faire quelque chose pour sauver le monde ». C’est la voie de l’égo, s’élévant d’une situation d’impuissance et d’inquétude, luttant vainement pour annihilier ces sentiments. A ces moments-là, il faut faire le point avec ton moi itrieur et voir quelle action il t’indique vraiment d’entreprendre.

Mes actions émanent de mon guide intérieur.