Sage plein de Folie

                       folie.jpg

 

ÉRASME / Éloge de la Folie

« Mais, dit-on, c’est un malheur d’être trompé. Non, ce n’est pas l’être qui est un très grand malheur. Car ceux qui croient que le bonheur de l’homme réside dans les réalités ont vraiment perdu l’esprit. Il dépend de l’opinion qu’on a d’elles. L’obscurité et la diversité des choses humaines sont telles qu’on ne peut rien savoir clairement, comme l’ont bien dit mes Académiciens, les moins orgueilleux des philosophes. Ou si on peut savoir quelque chose, c’est bien souvent aux dépens du plaisir de la vie. Enfin, l’âme humaine est ainsi modelée qu’on la prend beaucoup plus par le mensonge que par la vérité. Veut-on une expérience évidente et claire ? Qu’on aille écouter le sermon à l’église : s’il est question de choses sérieuses, tout le monde dort, bâille, s’ennuie. Si le braillard, pardon, je voulais dire l’orateur [jeu de mot en latin : clamator, celui qui pousse des cris, et declamator, celui qui déclame = l’orateur] commence, comme il est fréquent, par quelque histoire de bonne femme, tout le monde se réveille, se redresse, est bouche bée. […]

J’ai connu quelqu’un de mon nom qui fit présent à sa jeune femme de quelques pierres fausses et la persuada, car c’était un beau parleur, non seulement qu’elles étaient vraies et naturelles mais qu’elles avaient une valeur rare, inestimable. Eh bien, qu’est-ce que cela faisait à la jeune femme, puisqu’elle n’éprouvait pas moins de plaisir à repaître ses yeux et son esprit de la verroterie et qu’elle gardait cachés chez elle ces riens comme s’il s’agissait d’un précieux trésor? En attendant le mari évitait une dépense, et profitait de l’illusion de son épouse qui lui était tout aussi reconnaissante que s’il lui avait offert un cadeau coûteux. »

« Par les dieux immortels, y a-t-il plus heureux que cette espèce d’hommes qu’on appelle vulgairement bouffons, fous, sots, innocents, les plus beaux noms à mon avis? Au premier abord, j’ai peut-être l’air de dire une chose folle et absurde ; c’est pourtant rigoureusement vrai. D’abord ils ignorent la crainte de la mort, qui, par Jupiter, n’est pas une petite misère. Ils ignorent les remords de conscience. Ils ne sont pas terrifiés par les histoires de revenants. Ils ne sont pas épouvantés par les spectres et les lémures, ni torturés par la crainte des maux qui les menacent, ni écartelés par l’espérance des biens à venir. Bref, ils ne sont pas déchirés par les mille tourments auxquels cette vie est en butte. Ils ignorent la honte, la crainte, l’ambition, l’envie, l’amour. Enfin, s’ils parviennent à l’inconscience des bêtes brutes, ils ne commettent même plus de péché, selon les théologiens.

Maintenant, sage plein de folie, je voudrais que tu comptes avec moi tous les soucis qui jour et nuit tourmentent ton esprit, que tu réunisses en un seul tas tous les ennuis de ta vie, et tu comprendras enfin de combien de misères j’ai affranchi mes fous. Ajoutez-y que non seulement ils ne font que jubiler, s’amuser, chantonner, rire, mais de plus ils apportent à tous, partout où ils vont, le plaisir, le jeu, l’amusement et le rire, comme si la bienveillance des dieux les avait destinés à égayer la tristesse de la vie humaine. Aussi, tandis que les gens ont les uns envers les autres des sentiments divers, tout le monde les reconnaît également pour des amis, les recherche, les régale, les choie, les entoure, les secourt s’il arrive quelque chose, leur permet de dire ou de faire n’importe quoi impunément. On désire si peu leur nuire que même les bêtes sauvages s’abstiennent de leur faire du mal, les sentant d’instinct inoffensifs. Car ils sont véritablement consacrés aux dieux, en particulier à moi ; ce n’est donc pas à tort qu’on les respecte universellement. »

Une réflexion sur “Sage plein de Folie

  1. J’ai un proverbe là dessus 😉 , le voici;

    « Les sages ont la bouche dans le coeur, les fous ont le coeur dans la bouche. »

    CdC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s