Psaume I Livre I

1] Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs.
[2] Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel, Et qui la médite jour et nuit!
[3] Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point: Tout ce qu’il fait lui réussit.
[4] Il n’en est pas ainsi des méchants: Ils sont comme la paille que le vent dissipe.
[5] C’est pourquoi les méchants ne résistent pas au jour du jugement, Ni les pécheurs dans l’assemblée des justes.
[6] Car l’Éternel connaît la voie des justes, Et la voie des pécheurs mène à la ruine.

22 Septembre

Agis comme si c’était vrai

En prononçant des affirmations, tu remplaces les anciennes voix négatives par de nouvelles, positives. Au début, peut-etre ne crois-tu pas en ces affirmations. En fait, si tu y croyais déjà, nulle affiramtion ne serai nécessaire. Néanmoins, il est important d’atteindre un sentiment d’adhésion et de ressentir que l’affirmation peut etre vrai. Temporairement, au moins pour quelques instants, suspends tes doutes et tes hésitations, et investis toute ton énergie mentale et émotionnelle dans cette affirmation. Agis comme c’était vrai.
Je suis pret à croire en moi-meme

Croire en ce qui n’est pas visible

                                                                 medium_orlena_copie21.jpg

A ceux qui demandent : « Où as-tu vu les Dieux ? Ou bien, par quel moyen conçois-tu qu’ils existent, puisque tu les honores ? -Tout d’abord ils sont visibles au regard. Et puis, je n’ai jamais vu mon âme, et pourtant je l’honore. Il en est ainsi pour les Dieux. Des marques de leur puissance qu’en toute occasion je constate, je conçois qu’ils existent, et je les respecte.