Le désir d’apporter le bien-être

Le désir d’apporter le bien-être aux autres peut, bien-sûr, signifier les soulager de leurs douleurs et de leurs souffrances physiques immédiates,mais cela va plus loin. C’est aussi aider les autres à atteindre la libération. Nous devons pour cela commencer par une compréhension exacte de la « libération ». Elle est liée à la compréhesion du vide, parce que le nirvana tel que les enseignements bouddhistes le définissent doit être compris en tant que vide. Ainsi, d’aprés le bouddhisme, sans compréhension du vide il n’est pas réellement possible de comprendre ce qu’est la vraie libération : et sans cela, l’aspiration à atteindre la libération ne pourra jamais s’accomplir.

Publicités