Zen le W-E du 21 et 22 Mars

Se vider la tête

Apprenez un poème, une chanson, un texte, un monologue de théâtre, une scène d’un film … ou une table de multiplication! Passez-y le temps qu’il faut. A condition de vous consacrer à cette seule activité, que le texte vous plaise et que ce travail n’ait qu’une seule utilité: faire fonctionner votre mémoire. Cette pause dans le temps est un excellent exercice pour retrouver l’intensité du moment présent et aérer un esprit encombré.

L’étude

BONHEUR
Le premier pas dans la recherche du bonheur est l’étude.  Nous devons tout d’abord apprendre combien néfastes sont les émotions et comportements négatifs, et bénéfiques les émotions positives.  Ces émotions négatives ne sont pas uniquement malfaisantes à notre égard, mais aussi envers la société et l’avenir de notre planète.  Cette prise de conscience renforce notre détermination à les affronter et les vaincre.
Dès lors que l’aspect salutaire des émotions et comportements positifs nous apparaît, nous devenons déterminés à chérir, développer et accroître ces émotions positives, quelles que soient les difficultés rencontrées.  Il existe ainsi une sorte de bonne volonté spontanée émanant de l’intérieur.  A travers ce processus d’apprentissage, d’analyse visant à cerner quelles pensées et émotions sont salutaires et quelles autres sont malfaisantes, nous développons peu à peu une forte détermination pour changer.  Nous savons que la clé de notre bonheur et de notre épanouissement est entre nos mains, et que nous ne devons pas laisser filer cette occasion.