Livre II : Pensée IV, V, VI, VII

IV. – Rappelle-toi depuis combien de temps tu remets à plus tard et combien de fois, ayant reçu des Dieux des occasions de t’acquitter, tu ne les as pas mises à profit. Mais il faut enfin, dès maintenant, que tu sentes de quel monde tu fais partie, et de quel être, régisseur du monde, tu es une émanation, et qu’un temps limité te circonscrit. Si tu n’en profites pas, pour accéder à la sérénité, ce moment passera ; tu passeras aussi, et jamais plus il ne reviendra.

V. – A tout moment, songe avec gravité, en Romain et en mâle, à faire ce que tu as en mains, avec une stricte et simple dignité, avec amour, indépendance et justice, et à donner congé à toutes les autres pensées. Tu le leur donneras, si tu accomplis chaque action comme étant la dernière de ta vie, la tenant à l’écart de toute irréflexion, de toute aversion passionnée qui t’arracherait à l’empire de la raison, de toute feinte, de tout égoïsme et de tout ressentiment à l’égard du destin. Tu vois combien sont peu nombreux les préceptes dont il faut se rendre maître pour pouvoir vivre d’une vie paisible et passée dans la crainte des Dieux, car les Dieux ne réclameront rien de plus à qui les observe.

VI. – Injurie-toi, injurie-toi, ô mon âme ! Tu n’auras plus l’occasion de t’honorer toi-même. Brève, en effet, est la vie pour chacun. La tienne est presque achevée, et tu n’as pas de respect pour toi-même, car tu mets ton bonheur dans les âmes des autres.

VII. – Les accidents du dehors te distraient-ils ? Donne-toi le loisir d’apprendre quelque bonne vérité, et cesse de te laisser emporter par le tourbillon. Évite aussi désormais cet autre égarement. Insensés, en effet, sont ceux qui, à force d’agir, sont fatigués par la vie, et n’ont pas un but où diriger tout leur élan et, tout à la fois, leur pensée tout entière.

Publicités

Livre II : Pensée I, II, III

I. – Dès l’aurore, dis-toi par avance : « Je rencontrerai un indiscret, un ingrat, un insolent, un fourbe, un envieux, un insociable. Tous ces défauts sont arrivés à ces hommes par leur ignorance des biens et des maux. Pour moi, ayant jugé que la nature du bien est le beau, que celle du mal est le laid, et que la nature du coupable lui-même est d’être mon parent, non par la communauté du sang ou d’une même semence, mais par celle de l’intelligence et d’une même parcelle de la divinité, je ne puis éprouver du dommage de la part d’aucun d’eux, car aucun d’eux ne peut me couvrir de laideur. Je ne puis pas non plus m’irriter contre un parent, ni le prendre en haine, car nous sommes nés pour coopérer, comme les pieds, les mains, les paupières, les deux rangées de dents, celle d’en haut et celle d’en bas. Se comporter en adversaires les uns des autres est donc contre nature, et c’est agir en adversaire que de témoigner de l’animosité et de l’aversion. »

II. – Tout ce que je suis, c’est une chair, avec un souffle et un principe directeur. Renonce aux livres ; ne te laisse pas absorber : ce ne t’est point permis. Mais, comme un homme déjà en passe de mourir, méprise la chair : sang et poussière, petits os, tissu léger de nerfs et entrelacement de veines et d’artères. Examine aussi ce qu’est le souffle : du vent qui n’est pas toujours le même car à tout moment tu le rends pour en avaler d’autre. Il te reste, en troisième lieu, le principe directeur. Pense à ceci : tu es vieux ; ne permets plus qu’il soit esclave, qu’il soit encore comme tiré par les fils d’une égoïste impulsion, ni qu’il s’aigrisse contre son sort actuel, ou bien qu’il appréhende celui qui doit Venir.

III. -Les œuvres des Dieux sont pleines de providence ; celles de la Fortune ne se font pas sans la nature ou sans être filées et tissées avec les événements que dirige la Providence. Tout découle de là. De plus, tout ce qui arrive est nécessaire et utile au monde universel, dont tu fais partie. Aussi, pour toute partie de la nature, le bien est-il ce que comporte la nature universelle et ce qui est propre à sa conservation. Or, ce qui conserve le monde, ce sont les transformations des éléments, aussi bien que celles de leurs combinaisons. Que cela te suffise et te serve de principes. Quant à ta soif de livres, rejette-la, afin de ne pas mourir en murmurant, mais véritablement apaisé et le cœur plein de gratitude envers les Dieux.

L’Amour inconditionnel !!!

Comment commencer ce post, difficile quand cela concerne l’amour que l’on peut porter à une autre personne.

Donc, j’ai connu pour la 1er fois quelques tumultes dans mon couple (16ans) qui dure maintenant depuis presque 2 années.

Les 1er années était pour moi les plus belles (10 er), malgrer je l’avoue aprés discutions avec ma moitié, un peu kaotique… du sans doute à mon éducation et aux attaques extèrieurs en tout genre.

Maintenant, je ne suis plus sur de rien, mon amour pour ma moitié est mise a dure épreuve. Je ne peux oublier ce qu’elle a fait car certains de ces actes mettent ma maison, ma famille, des gens que l’on connait, ect malgrer que j’ai aussi mes expériences qui ont fait que tout c’est dérouler de cette manière. Mais les faits sont la.

Je ne suis pas sur maintenant que je puisse supporter le fait de savoir que mon épouse a pu partager des moments plus qu’intime dans ma maison, avec une personne qui s’avère aprés autopsie, non fréquentable, rien que le fait de penser qu’il a pu la prendre dans ses bras comme je le fait me donne la nausée.

Si je ne passe ce cap, le cap de ma mémoire de mon imagination même pas car je sais que tout ces moments elle est a passer avec lui, pour finir presque à me quitter, je pourrais jamais vivre normalement dans le contexte actuel. Même avec un retour à la « normal », comme disait une personne que j’apprécie « il faut pouvoir vivre avec les cicatrices » 

Je suis fatiguer par ce combat, de devoir prendre sur moi se dégoût de tout les jours, je sais que tout les partis concernés liront sans doute ce post mais je m’en fiche, moi je n’ai pas peur de partager mes ressentis, sans mentir outre mesure afin que l’on continue à croire que tout va bien.

Mais,je vous le dis, vous me payerez au centuple le mal que j’ai eu dans tout ce que vous m’avez fait vivre dans vos expériences, les larmes, j’en manger plus, je ne vivais plus, même en douter et vouloir encore devenir quelqu’un que je n’étais pas en faite, j’étais d’ailleur mi-même depuis le début, je perdais pied à chacun de vos mots, a en doutait sur ce que j’étais, je rentrer dans vôtre moule qui n’est pas le mieu.

Je me suis retrouver, bien pour certains, et sans doute pas bien pour les autres.

Je ne me sens pas encore bien à causes de vous, jusqu’il y a encore peu de temps je pensais que cela était du à mes actes, mais non, du en vôtre qui m’ont toucher au plus profond de mon coeur, pourquoi ma famille était en jeu, jouer avec les sentiments des gens, dire des choses que l’on pense pas, ou tout autres de formes de souffrances que j’ai connu…. je n’ai jamais moi-même fait connaître cela à autrui et je trouve cela même scandaleux et incompréhensible….

Je sais que l’homme est doté de grand pouvoir, le pouvoir d’aimer, de bonté. Je sais maintenant que l’homme est avide, haineux, et trés manipulable ains que manipulateur.

Vous m’avez retirer le peu d’illusion que je pouvais avoir en vous, croyait encore un peu à la bonté des gens ainsi qu’au pardon qu’il pouvait avoir aux erreurs, car maintenant je ne suis plus capable de vous faire confiance, ni avoir de la bonté pour vous tous.

Vous avez briser mon coeur, et toucher mon âme.

Je me souviens d’une personne, une connaissance qui est en phase terminal d’un cancer du fois, il était sortie peu de temps avec mon épouse avant que je la connaisse, mais je ne l’aimai pas ni lui sans aucune violence, je suis au même moment sorti avec son ex copine sans le savoir. Elle m’utilisait pour pouvoir voir son ex dans la pièce à côté de celle où je regardais la TV. J’ai eu un  moment chez elle où j’appris qu’elle m’avait utiliser, ainsi que mes sentiments à ces fins et par la même occasion me faire du mal, je lui ai tout simplement dit qu’elle payerai un jour ce qu’elle m’avait fait subir, j’étais loin de penser qu’elle  allais être battue, jamais respecter, sequestrer par son mari ect ect. Quand on voit ce qu’elle est devenu ainsi que lui, tanpis pour vous.

Je vous le dit, enocre encore et encore, VOUS ME PAYEREZ CE MAL QUE J’AI VECU ET QUE JE VIS ENCORE A CAUSE DE VOS JEUX ET DE VOS MANIPULATIONS, OUI J’AI ETE MANIPULER JE L’AVOUE. Que se soit verbalement ou physiquement et même sntimentalement afin de me faire douter.

Je devais écrire ce post, je dois me liberer de mon ressenti, mon site est la chose que j’ai créer afin de le faire…..

 

Merci à vous de m’avoir montrer de quoi vous étes capable, car je ne vous donnerez que ce que vous méritez, et sans doute pas comme vous le pensez le meilleur de moi-même (je doserai maintenant ce que je donne, malgrer que je ne l’ai jamais fait). Je suis quelqu’un d’entier et pour me montrer telle que je suis ce n ‘est sans doute avec des gens qui ont jouer avec MOI et avec mes sentiments.

 

PS : je n’ai jamais du me venger, la vie a fait en sorte qu’ils ont payer, merci au don de ma famille, je l’ai reçu de ma mère et c’est la seul chose que je regrette pas. Mélanger amour et protection naturel, un ange et un démon à la fois,  je vous le dis vraiment prier que se soit cour pour vous, mais bon je suis sur que vous vivrez pleinement ces expériences de souffrances comme vous avez vécu celle du plaisirs !!!!!

Des gens que j’aime devront passer par certaines épreuves, je suis entrain de vivre cela, ils ont dailleur déjà vécu certaines souffrances avant même que tout éclate, je me demandais pourquoi en faite, je comprends maintenant….. le reste sera pire cr je sais maintenant les voiles sont tombés, il auait été mieux pour vous que je ne sache rien mais bon la témérité paye….

 

junior1975

Zen le W-E du 23 et 24 Mai

Simplifier sa vie

Consacrez du temps pour trier, classer et ranger vos objets, vêtements et documents.

  • Commencez par les photos de famille. L’ordre du passé sera ainsi plus clair.
  • Continuez avec les boîtes de souvenirs pour le régler définitivement.
  • Passez ensuite au présent le plus quotidien possible: la cuisine. Triez couteaux, fourchettes, assiettes, plats et accessoires en ne gardant que ce qui est nécessaire. Donnez le reste.
  • Réorganisez l’espace, redonnez-lui un peu plus de vie et de fonctionnalité.

Cette opération d’allègement et de réorganisation peut prendre plusieurs jours, mais le résultat se fera très vite sentir et pourra être équivalent à celui d’un déménagement: en vivant dans un espace réorganisé, vous aurez la sensation de vivre dans un autre temps.

La vie est belle !!!!

Que de beaux projets qui nous ont offert par la vie…

Merci à ma petite femme de m’avoir fait la surprise de ce petit message du 17/01/2009 qui me disait « Bite je pense que je suis prête pour une lucilia, je t’aime. »

Rien qu’avec ce petit message tu as pu me redonner du courage pour poursuivre ma quête au bonheur absolu.

Il vient d’arriver un évenement qui me rend trés triste, un acte d’un de mes « amis » si vraiment s’en été un, une vengeance car il a tout perdu et il pense que c’est de ma faute. Et bien tanpis de le déçevoir, c’est pas de ma faute, il est entrain de me faire du mal ainsi qu’à ma famille.

J’espére qu’il arrêtera son jeux, « regard enface la vérité si tu as tout perdu c’est simplement à toi qu’il faut envouloir).

Il fallait que je fasse cette parenthése car cela me touche !!!

 

Bichette je t’aime, prépare toi pour ce soir, comme je te l’ai dit je viens te chercher à la gare, et je t’emméne dans notre nouveau lit afin de concevoir notre 2éme petit bébé. Mais demain se sera à recommencer car cela fera partie du passer hi hi hi

 

Je t’aime

junior1975

Bichette sur la route ouffff !!!

Tout d’abord, je suis en vie !!!! hi hi hi

Ben voilà c’est fait, ma petite Bichette a fait ces 1er pas sur un petit parking prés de notre nid d’amour, elle se débrouille bien pour le peu de pratique que j’ai pu lui inculquer…

Je suis super content, d’ailleur j’en ai même oublier ma petite famille devant la maison pour aller chez la granny de TULIA.

Ben cela m’a simplement couter de faire demi tour hi hi hi

Je vous aime tout les deux, mes petits amours.

Une personne qui vous aimes….

 

Junior1975