La gentillesse n’est pas limitée à nos amis et nos parents

GENTILLESSE
La gentillesse n’est pas limitée à nos amis et nos parents ; elle concerne tout les êtres sensibles.  Même quand ils n’ont pas été nos parents, tous les êtres sensibles sont bienfaisants, directement ou indirectement.  Ce que nous mangeons, nos vêtements, notre maison et, au-delà, tout ce que nous apprécions dans cette vie, n’est rendu possible que par la gentillesse des êtres sensibles.  Notre naissance même est le fruit de la gentillesse de nos parents.
Publicités

6 mars

GENTILLESSE
La gentillesse n’est pas limitée à nos amis et nos parents ; elle concerne tout les êtres sensibles.  Même quand ils n’ont pas été nos parents, tous les êtres sensibles sont bienfaisants, directement ou indirectement.  Ce que nous mangeons, nos vêtements, notre maison et, au-delà, tout ce que nous apprécions dans cette vie, n’est rendu possible que par la gentillesse des êtres sensibles.  Notre naissance même est le fruit de la gentillesse de nos parents.