La pratique de la compassion n’est pas idéaliste

La pratique de la compassion n’est pas idéaliste; elle est le chemin le plus efficace pour assumer au meiux les intérêts des autres et les nôtres. Plus nous nous impliquons dans cette interdépendance, plus il est de notre intérêt d’assumer le bien-être des autres.

Publicités