Reste ouvert à ce flux

Reste ouvert à ce flux

Parfois, quand tu te sens craintif, menacé, tourmenté ou lorsque tu crois à la pénurie, tu te coupes du magnifique flux d’énergie provenant de l’univers. Cette abondance énergétique te parvient sous différentes formes : l’amour, l’affection, l’éstime, les possessions matérielles et l’amitié, pour n’en citer quelques-une. Il est primordial de garder ta conscience prête à recevoir tous les dons que l’univers te destine;

je suis prêt à recevoir l’énergie universelle sous toutes ses formes.

Changer les anciens points de vue

Changer les anciens points de vue

Nous changeons notre façon de regarder le monde. Dans notre culture, nous avons utilisé notre énergie masculine, notre faculté à penser et à agir, à étouffer et à contrôler notre intuition féminine plutôt que de l’encourager et de l’exprimer. J’appelle cet emploi traditionnel de l’énergie masculine « l’ancien mode masculin », existant chez les hommes comme chez les femmes. Maintenant, nous pouvons commencer à utiliser notre énergie masculine différemment en encourageant et en écoutant notre intuition féminine.

Maintenant, j’utilise mon énergie masculine pour exprimer mon message intuitif.

Se défaire de sa coquille externe

Se défaire de sa coquille externe

Souvent les enseignements reçus préconisent d’être très intellectuel, très actif et de te surmener. Peut-être as-tu une intuition fortement développée, mais sans l’avoir suivie. En fait, tu la négliges vraisemblablement la plus grande partie du temps. Avant tout, tu protèges ta sensibilité, ta vulnérabilité en érigeant une coquille extérieure rigide. Quand tu commences à utiliser ta force et ton pouvoir intérieurs pour te prémunir, à respecter ton besoin de relaxation et à protéger tes sentiments fragiles, la coquille externe se dissout et te laisse ouvert et pourtant fort.

Je suis fort et ouvert.

Le changement

Le changement

Le changement ne survient pas parce que tu essaies de le provoquer, toi, mais lorsque tu as conscience de ce qui ne fonctionne pas. Alors, tu peux demander à ton moi supérieur de t’aider à abandonner les vieux schémas et de mettre en marche les nouveaux. C’est juste avent l’aube que la nuit est la plus noire – le changement arrive souvent alors que tu viens de te résigner ou que tu t’y attends le moins.

Je suis ouvert au changement et je l’accepte.

de Shakti Gawain.

Quantité d’Amour ?

« L’amour est la seule chose dont on n’a jamais assez et la seule qu’on ne donne pas suffisamment » Disait Henry Millet

Logique -> Comment peut on donner quelque chose qu’on n’a pas …  surtout qu’il faut « donner pour recevoir »… et que pour savoir donner, il faut d’abord recevoir (et accepté de recevoir)… . Tant qu’il y aurra un quantitatif sur l’Amour, les coeurs ne seront jamais comblés et le décalage sur les « passions » toujours douloureux … .

Ouvrez vos coeurs à l’amour, même celui que vous ne voulez pas recevoir… répondez à un sourire par un sourire et donner un sourire à une grimasse…la grimasse se transformera en sourire, et … Vous sentirez le flux d’amour vous envahir et ne plus vous quiter!! Mais ne soyez pas égoïstes … permettez aux personnes « chères » aux-quelles vous souriez de recevoir les sourires des tiers et acceptez les à travers les sourires rendus !

Là est le début du vrai partage, le début de la grandiosité de l’Amour, le début de l’équilibre … .

Hercule 😉

19 Mai

Exprimer ses blessures sans ambages

Te sentir blessé, c’est une manifestation de ta vulnérabilité. Tu as tendance à la masquer par une attitude défensive et par des reproches. Il importe de t’exprimer ouvertement quand tu te sens blessé, et si possible en évitant tout blâme. « Je me suis senti vraiment blessé quand vous ne m’avez pas demandé d’aller avec vous », et non pas: « Vous vous désintéressez de mes sentiments ».

Risquer d’exposer tes véritables sentiments, même s’il s’agit de tristesse ou de vexation, peut te paraître épouvantable, mais cela crée l’esprit d’ouverture, de partage et d’intimité si ardemment désiré.

J’intègre ma vulnérabilité et je l’exprime.