Savez-vous nager?‏

Gygès est un jeune passeur. Un jour, sans le savoir, il embarque sur son frêle bateau un célèbre rhéteur nommé Archiloos.
En cours de route, ce dernier lui demande :
– Connais-tu la science du langage, l’art de persuader ?
– Non, pas du tout. répond Gygès
– Eh bien, permets-moi de te dire, jeune inculte, que tu as perdu la moitié de ta vie ! réplique le savant, en jetant sa tunique sur ses épaules en un geste de profond dédain.
La traversée devait durer une demi-journée. Mais au bout de 2 heures, les nuages noirs s’amoncèlent et le vent se met à souffler. Entre 2 grandes vagues, juste  avant de sombrer, le jeune Gygès demande à son passager :
– Savez-vous nager ?
– Non, par Zeus ! répond le rhéteur terrifié
– Eh bien, permettez-moi de vous dire que vous avez perdu toute votre vie !
Il dit et plonge dans l’onde glacée.

A quoi sert une connaissance si on ne peut l’appliquer à la réalité ?
En fait, aucun savoir n’est complètement vain, même la science du langage dont parle Archiloos.                                                                                                                                        Car dans certaines circonstances, il peut être important de savoir persuader son auditeur.
Aucune connaissance n’est moins bonne qu’une autre. C’est le contexte qui lui fait prendre tout son sens.
Ne négligez pas ce qui peut vous être simplement utile.                                                                                                                                                                                                                        Qui sait, cela vous sauvera peut être la vie…

« Si l’on n’imprimait que l’utile, il y aurait 100 fois moins de livres. » Voltaire

Publicités