La naissance d’UCILLIA

Je vous présente UCILLIA née le 30 avril 2010 à 12h30 pesant 2,250kg et mesurant 46,5cm.

Elle est le fruit de notre amour, de l’envie de recommencer notre relation sur de bonne base, l’envie de donner la chance à une autre vie de profiter et de connaître notre famille.

David

Publicités

Nouveau projet !!!!

Nous avons l’intention de créer un forum qui aura pour but « d’aider les âmes en détresse », de prodiguer des conseils en tout genre (philosophique, psychologique, bien-être, et une rubrique qui reprendra d’autre soucis de la vie de tout les jours).

Une partie seulement de cette idée sera payante et seulement sur le « Livestyle coatching » personnalisé, le montant n’est pas encore décidé mais sera dérisoire par rapport à certains autres sites de ce genre.

N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions sur cette idée…

Les chefs de la HOME OF EXISTENCE     David & Sabrina

Conditionnée par vos activités négatives et vos actes vertueux

Réincarnation

Je suis bouddhiste. Je crois qu’un être humain peut prendre la forme d’un être infèrieur. Votre rénaissance est conditionnée par vos activités négatives et vos actes vertueux. Dans cette perspective, notre force karmique est fondamentale. C’est la graine. Cependant, la graine seule ne suffit pas – elle doit agir en interaction avec la matière et la terre. De la même manière, vous devez penser non seulement en terme de « cause » mais aussi en terme de « conditions ». La matière principale de notre enveloppe charnele vient des parents, mais pas notre esprit, pas notre moi.

Samsara

Réincarnation

Dans le cycle des renaissances, que l’on nomme samsara, de temps en temps survient le phénomène de la réincarnation. Le cycle des renaissances est la condition de toute vie. Aucune existence n’y s’échappe, à moins qu’elle atteigne le nirvana. Cette condition est douloureuse, parce qu’elle nous oblige à vivre et à vivre encore, à des niveaux qui peuvent être pires que ceux que nous avons déjà connus. Si la renaissance est un obligation, la réincarnation est un choix. C’est le pouvoir alloué à certains individus dignes de contrôler leur naissance future.

La propre action de chacun

Karma

Selon le bouddhisme, c’est le karma, la propre action de chacun, qui détermine vraiment la renaissance. L’état d’esprit au moment de la mort joue aussi le rôle crucial. Ceux qui sont familiers du bouddhisme doientdéjà savoir qu’il y a une doctrine principale enseignée par le bouddha, apelé « les douzes liens dans la chaine de la création indépendante ». Le deuxième lien dans la caine est le karma. Cependant, la présence du karma seul n’est pas suffisante pour mener à une rennaissance, par conséquent les facterus de conditionnement circonstanciels, tels que les émotions affligeantes et les évenements cognotifs, sont nécessaires. Ce sont le huitième et neuvième liens, l’attachement et la ténacité. Donc, quand l’empreinte karmique est activée par la force des huitième et neuvième lien, alors elle parvient à maturité et devient le dixième lien, le lien du devenir. Ainsi, la nature de la renaissance de chacun dépend fondamentalement des empreintes karmiques et du potentiel de l’être individuel, accumulés non seulement pendant la vie présente mais aussi durant ses vies antèrieures.

La conscience subtile

Réincarnation

Les empreintes karmiques positives et négatives sont disposées sur la conscience subtile. Cette conscience subtile est connue comme étant la conscience primordiale, ou claire lumière, qui n’a ni commencement ni fin. C’est la conscience qui est venue des vies antèrieures et se dirige vers les prochaines. Ce sont les empreintes karmiques dont elle est porteuse qui engendrent les expériences de douluer et de bonheur. Quand vous mourez, seules les empreintes de vos actions positives vous aident. Par conséquent, lorsque vous étes vivant et que vous étes capable de vous astreindre à un entraînement systématique, il est important que vous vous prépariez à la mort. Alors seulement, vous derez capable de l’affronter le moment venu.

Le sentier de la libération

Réincarnation

Pour nous libérer de l’océan de souffrance, nous devrions commencer à étudier et pratiquer le sentier de la libération. Nous pouvons espérer obtenir un résultat après quelques années mais, à vrai dire, nous devrions plutôt envisager de continuer notre entrainement pendant de nombreuses vies. Dans chacune de ces vies, nous allons avoir besoin d’un support adéquat pour notre pratique, à savoir un corps humain, sans lequel il sera impossible de faire le moindre progrès. La première étape sur cette trajectoire, par conséquent, est d’assurer une bonne renaissance humaine.