Psaume I Livre I

1] Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs.
[2] Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel, Et qui la médite jour et nuit!
[3] Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point: Tout ce qu’il fait lui réussit.
[4] Il n’en est pas ainsi des méchants: Ils sont comme la paille que le vent dissipe.
[5] C’est pourquoi les méchants ne résistent pas au jour du jugement, Ni les pécheurs dans l’assemblée des justes.
[6] Car l’Éternel connaît la voie des justes, Et la voie des pécheurs mène à la ruine.

Chaque religion insiste sur l’évolution de l’homme

Religion

Toutes les religions, dans la foi qui leur est propre et en dépit de leurs différences philosophiques, ont un même objectif.

Chaque religion insiste sur l’évolution de l’homme, l’amour, le respect des autres, le partage de la souffrance. Sur ces différents points, chaque religion à plus ou moins la même approche et le même objectif.

La profonde compassion et la sagesse sont les qualités principales

COMPASSION
La profonde compassion et la sagesse sont les qualités principales du Bouddha.  Même dans les termes les plus quotidiens, plus une personne est intelligente et gagne à être connue, plus elle commande le respect.  De la même façon, plus une personne est compatissante, douce et gentille, plus elle devrait être respectée.  Donc, si vous êtes capable de développer cette intelligence et cet altruisme à leur plus haut niveau, vous êtes vraiment admirable et mérietez d’être respecté. 

Respecter les droits et les opinions des autres

COMPASSION
Un aspect majeur de la compassion tient au fait de respecter les droits et les opinions des autres.  C’est la base de la réconciliation.  L’esprit de réconciliation fondé sur la compassion travaille en profondeur, que la personne en ait ou non conscience.  A l’origine, la nature humaine est empreinte de bonté ; par conséquent, quand bien même nous approchons la violence ou d’autres choses négatives, la meilleure solution consiste à revenir au sentiment humain authentique : l’affection.  Ainsi, l’affection ou la compassion ne sont pas seulement une affaire de religion, elles sont indispensables dans notre vie quotidienne.