Amour et religion

Chaque religion dans le monde a les mêmes idéaux d’amour, le même désir d’atteindre une grande humanité par le biais d’une pratique spirituelle, et le même souhait de voir ses adeptes devenir de meilleurs êtres humains.
L’objectif communs de tous ces préceptes moraux révéles par les grands maîtres de l’humanité est la générosité.
Toutes les religions s’acordent sur la nécessité de contrôler l’esprit indiscipliné qui abrite l’égoïsme et les racines de tout problème.
Et chacune, à sa manière, enseigne un chemin menant à un état spirituel paisible, discipliné, éthique et sage, aidant les êtres vivants à éviter la misère et à vivre heureux.
Pour ces raisons, j’ai toujours pensé que totues les religions, fondamentalement, ont le même message.

Philosophie et religion

Il y a beaucoup de philosophies différentes. Le bouddhisme, le jaïnisme ne reconnaissent pas un Dieu créateur. Pour nombre d’autres religions, au contraire, la philosophie fondamentale est la croyance en Dieu. Il y a là une grande différence.
Dans ces « religion sans Dieu », deux des philosophies sont fondées sur la théorie du moi indépendant, de l’âme indépendante et permanente.
Le bouddhisme ne reconnaissent pas cela non plus. Mais le but initial de ces différents enseignements est de servir et aider l’humanité, d’essayer de créer la paix intérieure et, à travers cela, d’établir la paix au sein de la communauté humaine.

Pratiquer la religion correctement

Si nous pratiquons la religion correctement et sincèrement, elle devient intérieure à nos coeur.
L’essence de totue religion réside dans un coeur bon.
Je dis parfois que l’amour et la compassion constituent une religion universelle.
C’est ma religion. Une philosophie compliquée génère d’avantage d’ennuis et de problèmes.
Si les philosophies sophistiquées sont utiles pour votre coeur, alors trés bien : utilisez-les pleinement.
Si, en revanche, ces systèmes deviennent un obstacle pour parvenir à un coeur bon, alors il vaut mieux les abandonner.

Le véritable but de la religion

Le véritable but de la religion est d’amener chacun à se contrôler soi-même, et non à critiquer les autres. En effect, il vaut mieux nous critiquer nous-mêmes.
Qu’est ce que je fais pour tempérer ma colére, ma haine, ma fierté, ma jalousie ? C’est ce que nous devons nous demander en permanence.

Amour et compassion

Il devrait y avoir un équilibre entre le progrès matériel et le progrès spirituel, obtenu grâce aux principes d’amour et de compassion. L’amour et la compassion sont l’essence de la religion.

Donner un sens à notre journée

Il faut absolument développer notre volonté de donner un sens à notre journée – car cette précieuse forme humaine n’a de sens que part rapport au potentiel qu’elle contient.

Le renard est malin …

Les renards sont malins.
S’ils n’obtiennent pas une chose par un moyen ils en essayent un autre.
Ils adoreraient manger des hérissons, et essayent par tous les moyens de les attaquer ou de les surprendre.
Ils connaissent bien des tours et bien des stratégies. Mais les hérissons sont passés maître dand l’art de faire UNE chose: se défendre.
Ils s’enroulent sur eux-mêmes et n’offrent que des piques dangereuses à l’adversaire.
Et le hérisson l’emporte sur le renard dans la plupart des cas.
Le poète grec Archiloque a écrit: « Il sait bien des tours, le renard.
Le hérisson n’en connait qu’un, mais il est fameux.
 » Il est tentant d’être un renard. Mais force est de constater que ce sont les hérissons qui remportent la plupart des lauriers.
Pourquoi? Parce qu’ils se concentrent sur une grande idée, la simplifient,la raffinent, la rendentévidente.
Prenez par exemple « Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus » de John Gray. John Gray a écrit avant ce best-seller un autre livre sur le même sujet.
Trop compliqué.
Il a simplifié, simplifié sa théorie, à écrit son best-seller… … et il en a vendu 10millions d’exemplaires!!! Pensez à tous les hérissons:Einstein, Darwin, Galilée, etc. à tous ceux qui ont défendu UNE idée.
Une idée peut donner un sens à votre vie.
Une idée peut vous apporter la richesse.
Une idée peut TOUT changer pour vous et pour les autres.
Quelle idée allez-vous creuser,raffiner, simplifier, défendre,promouvoir, XX?

Sa femme venait de mourir et le pasteur veut lui parler…

Sa femme venait de décéderaprès un mariage long et paisible.
Elle avait l’habitude d’aller souvent à l’église.
Deux mois après son décès, le veuf reçoit un appel du pasteur.
« J’aimerais vous rencontrer pour vous parler d’un sujet sensible concernant votre femme »
« De quoi s’agit-il, mon père? »  »
Je ne peux malheureusement pas évoquer ce sujet au téléphone,mon fils.
Rassurez-vous il ne s’agit de rien de grave.
« Le veuf attend donc avec curiosité – et un peu d’anxiété quand même – la visite dupasteur.
Cet après-midi, le pasteur arrive et après avoir accepté avec reconnaissance un café, il explique:
« Votre femme était une femme très pieuse, très dévouée au service de notre église.
Juste avant qu’elle nous quitte- paix à son âme – elle m’a promis qu’elle nous ferait don d’une de ses maisons.
Et comme je sais que vous avez toujours été un très bon mari, je suis certain que vous souhaiterez honorer la parole de votre femme.
Elle est malheureusement décédée quelques jours avant de finir de remplir les documents dedonation à notre église.
« Puis le pasteur se tait,attendant la réaction du veuf.
Le veuf prend une gorgée decafé, puis répond: « Je suis conscient que ma femme était très croyante, comme je le suis moi-même.
« Il fait une pause et continue: « Par conséquent, je vais obéirà la volonté de Dieu: il a voulu que ma femme nous quitte AVANTd’avoir signé ces papiers, je me plierai donc à sa volonté.
 » (Nom), les opinions sont comme des nez. Chacun a le sien,parfois nous pensons qu’il est LA vérité, mais ce n’est qu’une opinion…
Et le fait d’y mêler nos croyances n’y change rien.
La vérité est illusoire, chacun porte en lui la sienne, et, comme le disait le chercheur John Lilly: « Dans le monde de notre esprit, tout ce que l’on croit vrai…
EST vrai, ou le devient.
 » Souvent nous tenons plus à nos opinions qu’à l’amitié ou l’amour qui nous unit à un autre être -et nous laissons nos opinions détruire la relation.
Nos opinions ne sont pas nous.
Elles sont le fruit de notre éducation, de nos préjugés, de l’influence des autres, et de mille autres facteurs qui les rendent relatives et sujettes à caution.

La naissance d’UCILLIA

Je vous présente UCILLIA née le 30 avril 2010 à 12h30 pesant 2,250kg et mesurant 46,5cm.

Elle est le fruit de notre amour, de l’envie de recommencer notre relation sur de bonne base, l’envie de donner la chance à une autre vie de profiter et de connaître notre famille.

David

L’indigestion de Shiosuy‏

Shiosuy s'était retiré du monastère pour trouver la paix 
dans la méditation. Les autres moines l'empêchait de se 
concentrer. 
  
Il s'agenouilla sous un saule, au bord de la rivière. 
Mais bientôt les « flic-floc » des poissons gobant les 
mouches à la surface de l'eau le troublèrent. 
  
Il se concentra de nouveau, en tentant de puiser en son 
fort intérieur la tranquillité qui sied à la méditation. 
Mais il n'y parvint pas, car les oiseaux s'étaient mis à 
chanter dans le saule. 
 
Furieux, Shiosuy se leva et pêcha tous les poissons, 
puis chassa tous les oiseaux avant de les dévorer. 
  
Mal lui en prit, car une indigestion l'empêcha de méditer 
pendant les trois jours qui suivirent son festin. 

  

Avez-vous déjà songé que vos colères ne sont presque 
jamais provoquées par les objets ou les personnes qui vous 
entourent, mais qu'elles ont leur épicentre dans votre esprit ?
  
Fuir ou épancher votre fureur sur un objet ou sur autrui ne 
vous servira à rien : le trouble est dans votre esprit et le 
calme aussi. 


  
« Si tu dois vivre parmi le tumulte, ne lui livre jamais 
ton corps. Garde ton âme calme et retirée. C'est un 
sanctuaire où tu trouveras, quand tu le voudras le bonheur. » 
Alexandra David-Neel